Le Collectif PACA Pour la Mémoire de l’Esclavage présente

1794-2014 - 220ème anniversaire de la 1ère abolition de l'esclavage

Vendredi 25 avril 2014 à 18h00
Veillée pour l'île Papillon - Hommage à la Guadeloupe

Maison de la Région
61, la Canebière
13001 MARSEILLE
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles


   
Projection
Gwoka - L'Âme de la Guadeloupe ?
Un film de Caroline Bourgine, Olivier Lichen
1995 - France - 55 minutes

Percussions de Guadeloupe
Massilia Ka
Le groupe Massilia Ka est né de la complicité de trois frères et sœurs unis par la même passion du gwoka. Formés par l’Académie du Ka en Guadeloupe, ils ont ensuite reçu l’enseignement de grands Maîtres comme Henri Délos et Armand Achéron. A leur tour, ils œuvrent aujourd’hui à la transmission de cet héritage. Le groupe Massilia Ka reprend des chants traditionnels des soirées populaires dîtes "lewoz" entièrement basées sur l'improvisation tant au niveau du chant, de la danse, que des percussions. Formation d'artistes métissée, tout comme la musique qu'elle transmet, Massilia Ka propose au public une immersion dans la pure tradition musicale de Guadeloupe.

Exposition photos - Azedine Hsissou

Contes, slam, lectures

       
       
   

« Gwoka : l’âme de la Guadeloupe ? »

Documentaire
Durée : 55 min
Réalisateur : Caroline Bourgine & Olivier Lichen
Date de sortie : 1995
Producteurs : Yves Billon
Co-production : Les Films du Village TLT
Participation : CNC Direction de la Musique et de la Danse Direction Régionale des Affaires Culturelles de Guadeloupe Ministère de la Culture et de la Communication et de la francophonie Procirep
Distribution : Zaradoc

« À travers ce documentaire, c’est un retour dans le passé qui nous plonge dans notre univers et nous oblige à nous poser des questions sur notre identité culturelle. »

Jeremiah Carlton. France Antilles

Les tambours du gwoka résonnent en Guadeloupe depuis l’arrivée des premiers esclaves. Enracinée dans l’histoire rurale de l’île, longtemps rejetée, cette tradition musicale symbolise aujourd’hui la reconquête par la population de son identité profonde. Un public toujours plus large retrouve le chemin des soirées lèwoz, captivé par les défis que se lancent tout au long de la nuit les batteurs, les chanteurs et les danseurs. Pour la première fois, un film saisit cette musique dans sa dynamique sociale et historique. D’un lèwoz à l’autre, au fil des rencontres, il nous en restitue sa richesse et sa force.

Avec : Man Soso, Carnot, Henri Délos, Man Geoffroy, Kan’nida, Mario Coco, Napoléon Magloire, Sopta, Armand Acheron, Georges Troupé, Joel Nankin, Jean Marie Lurel, Robert Dieupart…

     
   






Photos : Antoine Kahn